les jeunes et les reseaux sociaux

Une nouvelle génération plus connectée

 

Comment toucher les générations Y et Z sur les réseaux sociaux ? Ces consommateurs lucratifs, éphémères, nés après 1980 et bercés dans un monde toujours plus connecté avec les réseaux sociaux, les smartphones, le streaming. Cette nouvelle génération de jeunes souvent qualifiée d’impatients, de zappeur, de trop connectés… Il faut que les choses aillent très vite ! Ayant grandi autour du Web, ils maitrisent les codes de ce nouveau monde. Ils sont ambitieux, ouverts d’esprit, et s’adaptent vite. Ils n’ont pas les mêmes attentes et les mêmes habitudes que les anciens de la toile.

 

Quels réseaux sociaux choisir pour votre e-Marketing ?

 

Les réseaux sociaux n’ont pas de secret pour eux ! Ils sont sur le devant de la scène. D’ailleurs, ils se sont appropriés Snapchat. C’est pour cela que récemment Facebook et Instagram plagient de plus en plus ces concepts. Néanmoins, l’utilité des réseaux sociaux pour ces digital natives diffère de la nôtre. Même s’ils sont pour la plupart sur Facebook, ils se tournent plutôt vers des réseaux plus « cools » et « jeunes » comme Snapchat, Instagram, YouTube et Musical.ly, qui leurs proposent des contenus diversifiés. Ils peuvent découvrir de nouvelles choses (Discover de Snapchat).

 

De plus, les jeunes sont maintenant plus intéressés par les vidéos. Selon une étude de Cisco, 82 % du flux d’information sur Internet sera lié à la vidéo en 2020. Les réseaux sociaux rimes désormais avec instantané, dynamique, ludique et éphémère. Cette génération ne veut plus montrer sa vie privée mais plutôt rester dans une certaine forme d’anonymat sur Internet. Ils aiment, commentent et communiquent avec leurs amis ce qui les intéressent.

 

Votre stratégie Social Media devra donc être présente sur les réseaux sociaux pour toucher au maximum les jeunes. Notamment sur des réseaux plus « cools » comme Snapchat, YouTube et Instagram, ainsi que Facebook même s’il est de moins en moins consulté par les jeunes. Selon le rapport de eMarketer (février 2018), Facebook risque de perdre une certaine catégorie de ses membres : les jeunes. En effet, le nombre d’utilisateurs de Facebook, âgés de 11 ans ou moins, devrait baisser de 9,3 %. De 5,6% pour les 12-17 ans.

 

Pour les 18-24 ans, ce pourcentage est annoncé à 5,8 %, aux États-Unis en 2018. C’est une première ! Pourquoi Facebook n’est plus le réseau social numéro 1 des jeunes ? Les générations Y et Z le considère un peu « has-been ». En partie parce que la possibilité de créer son propre contenu sur Facebook est plus réduite que sur les autres réseaux. D’autre part, le fait que les parents soient présents sur ce réseau peu représenter un frein. Toutefois, Facebook reste loin devant avec 2 milliards d’utilisateurs dans le monde dont 44,4% de jeunes utilisateurs américains. Même si les jeunes se tournent vers d’autres réseaux, la majorité reste aussi sur Facebook, qui devient alors un réseau social secondaire.

 

Pourcentages des réseaux les plus utilisés par les jeunes en 2017

 

Comment échanger avec cette nouvelle génération sur les réseaux sociaux ?

 

Fini les courriers et les affiches publicitaires. C’est l’heure du native advertising interactif ! Une publicité en ligne qui s’harmonise avec les préférences de l’utilisateur comme par exemple, les tweets sponsorisés sur Twitter, les posts publicitaires sur Facebook ou encore le Bumper Ads sur YouTube. C’est le principe du snack-content : un format concis, positif et créatif avec la possibilité d’interagir.

 

Il ne faut surtout pas hésiter à mettre l’accent sur l’aspect visuel et créatif. En effet, les générations Y et Z sont plus créatives, elles créent souvent leurs propres contenus notamment sur Snapchat et Instagram avec les filtres à gogo, les bitmojis, les animations en réalité augmentée… Ces digital natives sont peu réceptifs à la publicité traditionnelle comme les bannières et les spots publicitaires traditionnels, ainsi qu’au marketing de masse. Mais plus sensibles aux publicités discrètes et personnalisées qui n’interfère pas leurs expériences sur les réseaux. Il faut s’appuyer sur le comportement de l’utilisateur pour trouver des recommandations qui lui correspondent. Privilégier donc une annonce courte, originale et marquante. Ceci permet de mieux retenir l’attention du jeune public et de susciter sa curiosité.

 

Musical.ly a fait un véritable buzz en challengeant les jeunes sur une danse. Quoi de mieux pour se faire connaitre !

 

 

Burger King se lance en 2015 dans une campagne simple mais efficace pour faire découvrir tous ses comptes sur les différents réseaux sociaux. Le but, découvrir le nouveau hamburger via un jeu de piste qui commence sur Facebook, continue à travers chaque compte de la marque et finit sur YouTube. Un grand coup de maître !

Publicité innovante de Burger King

 

En résumé, il faut faire attention que votre contenu soit adapté au support utilisé. De plus, il doit être court, sensationnel et marquant pour attirer les jeunes et aussi les internautes en général. Enfin, votre annonce devra être ciblée car sinon elle ne suscitera aucun intérêt. C’est tout cet ensemble qui fera la différence entre une bonne et une mauvaise annonce.

 

L’arme fatale : les influenceurs !

 

Les influenceurs ont une place très importante pour les jeunes. Vous pouvez donc promouvoir vos offres via des influenceurs. Ceci fonctionne très bien, notamment sur YouTube avec les tutoriels ou les vidéos sponsorisées. Les influenceurs permettent de crédibiliser le produit.

 

Attention cependant à miser sur des influenceurs qui ont de l’importance pour la cible que vous visez. Il faut donc s’en servir pour mettre en avant votre produit. De plus, les digital natives accordent de l’importance aux critiques des consommateurs pour orienter leurs choix de consommation. Il faut donc être très réactif sur les réseaux sociaux !

 

Illustration du marketing d'influence

 

Dernière astuce : le timing parfait. Les jeunes sont beaucoup plus actifs sur les réseaux sociaux à leur réveil ou avant d’aller se coucher. Publiez donc au bon moment.

 

A vous de poster !

 

Vous l’aurez compris, face à cette nouvelle génération connectée il faut faire preuve de créativité pour éveiller leur curiosité et en même temps diffuser un message qui leur parlent via les réseaux sociaux.

 

La recette d’une bonne annonce, focalisez-vous sur l’émotion (surprise, rire, tristesse…), créez un contenu utile et créatif qui met en avant votre produit (tutoriels, conseils), utilisez l’actualité du moment (jeux concours), essayer au maximum d’interagir avec vos abonnés. Créez tout simplement de l’engagement autour de votre marque !

 

Les commentaires sont fermés.