La ligne éditoriale est un terme quelque peu nébuleux et pourtant c’est un élément stratégique qu’il est indispensable de définir si en tant qu’entreprise ou marque, vous avez pour ambition de vous positionner sur un réseau social.

Au travers de cet article, découvrons ce qui se cache derrière la « ligne éditoriale » et quel est son rôle dans une stratégie sur les réseaux sociaux. Nous vous ferons aussi part des étapes à suivre pour construire une bonne ligne éditoriale.

 

Ligne éditoriale, Késako ?

Aussi bien dans le domaine de la presse que dans celui des médias sociaux, la ligne éditoriale est une orientation, un fil conducteur à suivre. Elle définit la manière dont l’entreprise veut parler d’elle-même et contribue en partie à l’image qu’elle va renvoyer. Mais elle fixe aussi des règles avec un vocabulaire et un ton approprié.

Dans le cadre des réseaux sociaux, construire une ligne éditoriale est une étape fondamentale. Elle apporte une cohésion globale et de la clarté à l’ensemble des contenus. Elle permet ainsi à la marque ou l’entreprise de se distinguer et d’acquérir une identité qui formeront des thématiques et des habitudes de publications favorisant la fidélité des lecteurs.

En résumé, la ligne éditoriale doit vous permettre de répondre à la question : « Qu’allons nous faire sur ce réseau social ? »

 

Les 5 étapes à suivre pour construire une bonne ligne éditoriale

Construire une ligne éditoriale nécessite différentes étapes et chacune d’elles a une fonction bien précise et indispensable.

 

1. Le point de départ de la ligne éditoriale : Choisir le réseau social !

Les typologies d’utilisateurs, les thématiques abordées, les langages utilisés et les usages varient d’un réseau social à l’autre. De ce fait chaque plateforme sociale sur laquelle vous allez vous positionner nécessitera la création d’une ligne éditoriale unique.

La question qui se pose avant de définir une ligne éditoriale est : De quel réseau social est-il question ?

 

2. Se fixer des objectifs sur le réseau en question

Pour créer une bonne ligné éditoriale, il est très important de définir les objectifs attendus de sa présence sur un réseau, aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif. Ces derniers vont être différents d’une entreprise et d’un réseau social à l’autre. Certaines entreprises peuvent vouloir acquérir de la notoriété sur Facebook, alors que d’autres recherchent plutôt à entreprendre des partenariats sur Twitter, de l’image graphique via Instagram ou encore de la prospection à l’aide de Linkedin.

Par exemple, la marque Candyscovery, entreprend de rebondir sur les événements et de les utiliser comme moyen de mettre en avant ses bonbons, sur Facebook.

ligne_editoriale_facebook post-facebook

 

Sur Twitter, le ton est moins léger et les thématiques sont souvent portées sur l’actualité du secteur d’activité, celles de son entreprise et la mise en avant d’offres commerciales ou l’entretien de partenariats avec les blogueuses.

 

ligne_editoriale_twittertweet

 

3. Définir les cibles

Ensuite, il est important de cibler les utilisateurs que vous souhaitez atteindre puisque les comportements et les attentes ne seront pas les mêmes suivant la typologie, le critère de l’âge, du sexe, des centres d’intérêts du public visé. En définissant un personæ complet, vous pourrez alors adapter votre ligne éditoriale en fonction des réseaux sociaux que vous avez sélectionné et vérifier que ces derniers sont bien en adéquation avec les habitudes comportementales de consommation de votre cible.

 

4. Le cœur de la ligne éditoriale : Choisir le ton et les thématiques à aborder

Une fois que vous aurez défini vos objectifs et votre cible sur le réseau social sur lequel vous souhaitez vous positionner, vous allez être en mesure de déterminer :

  • Le ton le plus approprié pour vous exprimer et vous adresser à votre audience. Cela fixera la forme de relation qu’il existera entre elle et vous
  • Les formats adaptés (photo, vidéos ou liens) et des repères graphiques utilisés (typographie, couleur, style…)
  • Les thématiques et sujets à aborder susceptible de créer un maximum d’engagement et de développer votre communauté.

Pour vous aider à définir les thématiques à aborder vous pouvez vous poser deux questions :

  • Qu’est ce qui va intéresser ma cible ?
  • Quels types d’informations inhérentes à ma marque et mon entreprise puis-je diffuser tout en restant crédible ?

ligne-editoriale

La modération sera aussi un aspect à prendre en compte dans votre ligne éditoriale. Elle définira le type de commentaires, interventions et interactions acceptées ou non sur votre page.

 

5. Établir un planning de publications

Les décisions prises précédemment amèneront à la réalisation d’un planning de publications. Il aura pour but de mettre en œuvre les choix opérés. C’est un peu le passage de la théorie, à la pratique.

Il est important pour une entreprise et pour sa stratégie digitale d’être omniprésent sur les réseaux sociaux. Elle doit alors poster régulièrement sur ceux-ci afin de maintenir un contact avec les utilisateurs. Les plannings sont alors un outil très pratique pour prendre du recul, varier les types de publications (photo, lien, vidéo), s’organiser (surtout si vous êtes plusieurs à gérer une page) mais aussi créer une certaine harmonie entre elles.

Les plannings ne sont en aucun cas figés. Ils sont modulables et peuvent être modifiés à n’importe quel moment selon les événements et l’actualité. Vous pouvez consulter des exemples de publications variées ici.

 

 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réaliser votre ligne éditoriale. Si vous souhaitez que nous vous accompagnons sur le sujet, n’hésitez pas à nous solliciter. Nous serons à votre entière disposition pour vous aider à vous lancer sur les réseaux sociaux et remplir vos objectifs.

Les commentaires sont fermés.